Toutes nos actualités


Interview express de Kevin Landerecthe, un Ancien de l'INCM qui vient d'ouvrir son 4ème magasin à Annecy, sous l'enseigne Cyclable.

Kevin Landerecthe - INCM soirée des Anciens 2017 Soirée INCM des Anciens - interview Kevin Landerecthe

- Bonjour Kevin, Déjà 10 ans depuis ton passage, tu y as suivi une formation cycle n'est-ce pas ?

Oui j'ai suivi la formation CQP conseillé technique et commercial cycle à l'INCM

 

- D'où t'est venue ta motivation pour t'engager dans une filière deux roues ?

Passionné de BMX à l’adolescence je me suis facilement dirigé dans la vente et la réparation de vélos.

 

- Quel est ton parcours depuis l'INCM ?

Cela démarre par 4 ans chez Decathlon à Auxerre et Lyon, puis j'ai apporté mon aide à la création d'un magasin Vélonaute sur Lyon en 2009. Depuis 2012, tout s'accélère avec la création de 3 magasins sur Annecy et 1 à Genève.

 

- Qu'est-ce que l'INCM t'a permis de cultiver ?

L'INCM ma beaucoup aidé dans l'ouverture d'esprit du vélos en général, le marché du cycle est très large, les différents échanges avec les autres élèves et les professeurs mon aidé à prendre de la maturité dans le métier.

 

- Que retiens-tu de tes années à l'INCM ?

De très bon souvenirs et de nombreux contacts pour avancer dans le milieu.  

 

- En quoi la formation INCM te donne des atouts particuliers dans le monde du travail ?

Cette formation en alternance sur 1 an est très complète et permet de travailler les différents aspects du métier.

 

- Pourquoi recommanderais-tu l'INCM ?

Il est pour moi très important d’avoir un maximum d’expérience avant de se lancer dans un projet de montage d'entreprise ou de poste a responsabilité et l'INCM a su me donner les outils nécessaires pour progresser.

 

- Merci Kevin de nous avoir consacré quelques minutes et nous te souhaitons le meilleur pour ton nouveau magasin !

-----------------------------------------------------------------------------------------------




ITW 1 - Anthony Lincy - Soirée des Anciens 2017

Interview en décalage horaire avec Anthony, un Ancien qui s'est envolé pour l'Australie.

Sa bonne humeur se révèle dès ses premiers mots : « J'ai fait ma formation de Conseiller Technique Cycle ! Quoi de mieux ?
Que du bonheur ! »

Anthony-Sydney Anthony magasin Cairns

- Bonjour Anthony, rappelle-nous quelle a été ta formation à l'INCM

J'étais à l'INCM en 2005/2006 si mes souvenirs sont bons, en formation Conseiller Technique Cycle, ça a été ma meilleure année de formation sans aucun doute ! Je ne suis pas un mec de la ville mais avec l'INCM j'ai tout de même appris à apprécier Paris !

- D'où t'est venue ta motivation pour t'engager dans une filière deux roues ?

J'ai toujours été dans le monde du deux roues depuis tout petit car mon grand père était un ancien coureur pro, du coup j'ai du vélo dans le sang.

- Quel est ton parcours depuis l'INCM ?

Depuis l'INCM, j'ai enchainé avec un bac pro commerce, démissionné de Culture Velo Dammarie pour Culture Velo Corbeil. Une fois mon diplôme en poche je suis passé responsable de magasin en revenant à Dammarie (nouveau propriétaire).

Deux ans plus tard je m'envole pour l'Australie, road trip d'un an, de retour en France je reprends ma place de manager. Cela a duré un an. Puis en fin 2013 j'ai décidé de tout laisser tomber en France, je m'envole pour Cairns dans le but de m'installer là-bas. Grâce à mon expérience dans le métier du cycle et grâce à mes diplômes j'ai eu de belles opportunités pour trouver un emploi dans un des magasins de vélo. J'ai très vite fait mon choix et depuis me voilà manager chez Discovery Cycles Cairns. Le magasin est situé à 2 km de la coupe du monde the XCO et DH ! J'ai vraiment de la chance.

- En quoi la formation INCM te donne des atouts particuliers dans le monde du travail ?

Arrivé à l'INCM avec mon background BMX, je n'avais pas beaucoup d'expérience en mécanique et aucune en vente.

J'en suis sorti avec les qualités d'un des meilleurs vendeurs d'Ile de France et un niveau avancé en mécanique.

De plus l'INCM m'a appris à comprendre les différents types de clients dans le monde du vélo (Vtt, route, triathlon, ville, bmx...) ce qui m'a permis d'être beaucoup plus ouvert d'esprit.

- Pourquoi recommanderais-tu l'INCM ?

Très simplement pour moi l'INCM peut se décrire par le partage de la passion.

Le métier du cycle est un métier particulier et très technique. Aujourd'hui en tant que manager j'aurais plus tendance à embaucher un jeune qui sort de l'INCM car je sais qu'il sera rapidement opérationel.

Je recommande l'INCM à tout ceux qui, en France, ont la passion du deux roues.

Ayant été un mauvais élève à l'école pendant toute mon adolescence, l'INCM a été la seule école à me donner goût à l'éducation mais aussi la seule école où tu peux t'instruire tout en passant de bons moments !

- Merci pour cet échange Anthony, et au plaisir de te revoir quand tu passes à Paris 

-----------------------------------------------------------------------------------------------




Nouvel interview des anciens : Willy Martin

Willy Martin, CQP Cycle promo 2009, gère un magasin de vélos à la Réunion et nous partage son parcours.

Passionné de course automobile, j'ai commencé par la mécanique auto à 14 ans en stage puis en travaillant pendant les vacances scolaires, j'ai fait une 3eme technologique, puis BEP/BacPro Mécanique auto au Mans pour tenter d'entrer dans la section du circuit compétition, mais la sélection était rude ! De là, j'ai tout de suite trouvé un Cdd chez Toyota Angers durant 2 ans. On m'a demandé par la suite si je voulais m'engager en Cdi et faire une formation électronique et diagnostic pour auto, mais le vélo me tentait de plus en plus. Je pratiquais le Vtt depuis longtemps en loisir et surtout pour me déplacer avec les copains car je n'avais pas les moyens d'avoir un scooteur ou une mobilette, les amis sont passés au bmx street, moi j'ai opté pour un cadre de 4x que j'ai équipé au fil du temps avec mes premières payes.

J'ai entendu parler de l'Incm par mon revendeur de vélo et maintenant Ami et ancien de l'Incm Julien Bompole, fondateur de Comforme Garage préparateur de suspension et qui me fait toujours autant réver ! Je me suis motivé pour venir à Paris aux portes ouvertes de l'INCM avec mon CV, et pari gagné, j'ai été pris !!

Une année riche d'informations et de passion avec de bons profs motivés et passionnés.

Si pour moi c'était assez difficile avec l'alternance Paris pour l'école, Angers où je vivais et Nantes où j effectuais mon stage, il me reste surrout de bons souvenirs et de belles rencontres.

Presqu'un an s'écoule et l'INCM nous invite à participer au salon du 2 roues , j'y trouverai mon contrat en CDI signé 2 semaines plus tard. Destination l'île de la Réunion pour ouvrir un tout nouveau magasin de Vélo.

Aujourd'hui et depuis 7ans, je suis responsable de ce même magasin avec toujours cette passion de la mécanique cycle, avec le même dicton que l'on nous a donné à l'école : je ne suis pas seulement vendeur mais conseiller technique cycle, et ça marche, la confiance est là !

Je recommande l'Incm car le timing, les cours et les formateurs qui prennent du temps pour nous sont top !

J'en garde un très bon souvenir.

Je ne pourrai pas être présent le 4 Juillet , actuellement en voyage en Amérique du Sud , de retour en France pour 10jours mi-juin puis retour à la Réunion, mais je penserai à vous le 4 juillet ! :)




L'interview des anciens

Rémi DEMENAIS partage son expérience en entreprise, depuis l'obtention de son BAC PRO, promo '04

Rémi DEMENAIS 30 ans, formé à l’INCM, à l’époque situé à Paris, BEP puis BAC PRO maintenance motocycles, promotion 2004. Aujourd’hui en poste depuis 10 ans dans une entreprise HONDA.

 

Quelle a été ta formation durant tes années INCM ?

J’ai été apprenti durant quatre ans à l’INCM, j’ai commencé par apprendre les bases pendant deux ans en BEP, puis j’ai eu envie de poursuivre en BAC PRO afin de me perfectionner sur des aspects plus pointus de la maintenance motocycle.

 

D’où t’es venue ta motivation pour t’engager dans une filière deux roues ?

Après la 3ème, je ne souhaitais pas faire de formation générale. Dans ma famille, on devient traditionnellement mécanicien automobile. Mon choix c’était la moto. L’apprentissage, c’était pour moi une évidence, j’avais envie d’apprendre et de travailler.

 

Quel est ton parcours depuis l’INCM ?

J’ai été embauché à la fin de mon apprentissage dans une entreprise HONDA. Je suis resté en poste depuis. Je n'ai pas eu le temps de rentrer dans une routine car l’entreprise a été rachetée et j’ai eu rapidement de nouvelles responsabilités sur l’aspect vente accessoires, magasinier et gestion de l’atelier. Je suis en poste depuis dans la même entreprise.

 

Qu’est-ce que l’INCM t’as permis de développer ?

Grâce à l’INCM, j’ai eu accès à des véhicules et des technologies qui ne sont pas forcément présentes en entreprise.

 

Que retiens-tu de tes années à l’INCM ?

Un bon état d’esprit, des formateurs motivants et accessibles, une relation avec les formateurs complètement différente de celle que l’on peut avoir avec des professeurs de lycée ou de collège. Le fait que les enseignants soient d’anciens professionnels qui ont connu pendant plusieurs années la réalité du terrain les rend crédibles. De plus, échanger avec eux sur notre expérience de l’entreprise et leurs vécus est très enrichissant.

 

En quoi la formation INCM te donne des atouts particuliers dans le monde du travail ?

Après plusieurs années d’apprentissage, on est plus sûr de soi, on connait la vie en entreprise et le monde du travail. On a des années de pratique, ce qui fait toute la différence avec un élève qui sort d’un lycée professionnel avec le même diplôme. On est opérationnel tout de suite, cela fait toute la différence.

 

Pourquoi recommanderais-tu l’INCM ?

L’apprentissage est une bonne formule pour les jeunes qui comme moi ne se sentent pas à l’aise avec le système scolaire classique, être apprenti c’est une manière d’accéder à l’emploi, de se responsabiliser et de devenir autonome plus rapidement. Donc oui, je recommanderais l’INCM, aujourd’hui à mon tour, je forme des apprentis et c’est une grande satisfaction.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------




L'interview des anciens : Thomas Mest

L'interview des anciens est cette semaine consacré à Thomas Mest, CQP Conseiller Technicien Cyclespromo '08

"Le vélo occupait un petit peu mon esprit avant cette date, mais depuis, il m'occupe chaque jour de la semaine ! Initialement motivé par l'aspect sportif du vélo, j'ai depuis pris le chemin des pratiques que l'on considère comme alternatives, de niche, et cherche à les accompagner lorsqu'elles arrivent concrètement sur le marché. J'ai connu l'INCM et reçu son accompagnement sur le VAE alors qu'ils s'en vendait moins d'unités que la population d'un village de  campagne, en 2007."

 

- Quelle a été ta formation durant tes années INCM ?

Une année d'alternance afin de passer (et d'obtenir !) le CQP Conseiller Technicien Cycles. Une formation regroupant un gros socle sur les bases de la mécanique, pour ensuite se perfectionner sur les techniques en magasin, et dans les formations annuelles dispensées par les marques sur les nouvelles technologies. Et prenant la même place dans le cursus, une solide formation commerciale préparant à de réelles situations de magasin, de terrain, en adéquation avec le marché, son historique et son devenir.

 

- D'où t'est venu ta motivation pour t'engager dans une filière deux roues ?

Par la passion, tout simplement. Ce n'est pas une chose qui s'invente ou se choisit, parfois, les choses s'imposent d'elles même.

Auparavant, je sortais d'un Baccalauréat orienté commerce et économie, j'ai ensuite démarré un cursus en licence d'économie, avant de me rendre compte que je préférais m'occuper de vélos et de cyclistes, par le biais de différents petits jobs en magasin de cycles durant mon adolescence.

- Quel est ton parcours depuis l'INCM ?

L'INCM m'a permis de devenir un technicien vendeur polyvalent, à l'écoute du marché, pour ensuite évoluer vers différents postes dans des entreprises bien établies en France. J'ai successivement été mécanicien, vendeur, responsable de magasin, animateur réseau et acheteur pour le réseau Cyclable, puis responsable commercial pour différentes marques comme celles du groupe BMC, puis Moustache Bikes. Je suis également régulièrement sollicité pour des missions d'accompagnement en développement de marché, par des investisseurs cherchant à s'établir dans le monde du vélo.

- Qu'est-ce que l'INCM t'as permis de développer ?

Une vraie culture du travail bien fait. Ce petit plus qui fait qu'on ne peut plus se tromper par la suite lorsqu'on s'occupe du vélo d'un client, ce qui fait qu'on n'improvise plus. Et la précision n'a rien à voir avec la rigueur. J'ai pu apprendre dans un univers de passionnés, une atmosphère détendue, mais en restant toujours centré sur l'approfondissement des techniques et des connaissances.

Egalement, l'INCM, par le biais de ses modules commerciaux, m'a permis d'avoir une vraie culture du marché du cycle en France et en Europe. On essaye souvent de s'imaginer ce qu'on peut apporter de plus à ce petit monde lorsqu'on s'y établit, mais malgré toute la bonne volonté que l'on met en œuvre, cela ne réussit que si on tient compte de l'univers dans lequel on est, dans lequel des codes sont déjà établis, des relations sont déjà créées, des choses qui ont déjà été faites et tentées.

- Que retiens-tu de tes années à l'INCM ?

Que j'ai bien fait d'y aller. Je doutais avant de m'inscrire - la formation n'était pas dans ma région d'origine. Mais par rapport aux autres centres de formation que j'avais consultés, j'ai préféré choisir un établissement qui dispense un cursus autant commercial que technique. Je retiens également l'équipe de formation, très pédagogue pour quelqu'un qui n'était pas habitué à la mécanique comme moi, et qui n'avait pas de véritable expérience précédente dans le cycle. Les liens établis avec les autres membres de ma promotion jouent encore un rôle aujourd'hui, et c'est très appréciable.

- En quoi la formation INCM te donne des atouts particuliers dans le monde du travail ?

Je pense, principalement, parce qu'elle est la plus complète. On n'en ressort pas en sachant réparer les fourches ou les roues qui vont sortir l'année prochaine - c'est là le travail des industriels, de former les professionnels du cycle sur les technologies qu'ils créent - mais on en ressort avec le bagage nécessaire pour aborder toutes les situations inconnues (et il y en a chaque jour, dans le cycle).

- Pourquoi recommanderais-tu l'INCM ?

La globalité, la pertinence des sujets traités durant la formation à l'INCM font que c'est à mon sens aujourd'hui, celle qui prépare le mieux à aborder des situations de magasins, tout en laissant libre cours aux personnalités de chacun. Pour moi, l’INCM, au delà de former des mécaniciens ou des vendeurs, prépare les apprentis et stagiaires à devenir des acteurs du milieu du cycle prêts à répondre aux situations quotidiennes.

Je pense, de plus, qu'à ce jour, il s'agit de l'atelier cycle le plus complet en France.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------




L'interview des anciens

David Ossant, promo '94 CQP Conseiller Technicien Cycles, est le premier à prendre la parole de notre série "Les Interviews des Anciens" :

 

ITW anciens - David Ossant - Responsable Cycles Jacky Rambouillet

"L'INCM m'a appris à m'intéresser à toutes les disciplines du deux roues et donc à m'adapter à chaque tendance du marché. Au delà de cet enrichissement personnel, c'est un vrai plus pour les employeurs"


- Quelle a été ta formation durant tes années INCM ?

J'ai rejoint l'INCM pour un CQP Cycle en 1 an en alternance en 1994
 

- D'où t'est venue ta motivation pour t'engager dans une filière deux roues ?

Pratiquant et passionné de VTT, j'ai tout de suite senti que cette filière était pour moi un excellent moyen de transformer ma passion en métier. 


- Quel est ton parcours depuis l'INCM ?

L'entreprise des Cycles Jacky m'a pris en contrat pour le CQP. A issue de la formation, Jacky Voet a décidé de m'embaucher en CDI. D'abord à l'atelier, je suis ensuite passé à la vente et, après quelques années, je suis maintenant responsable du magasin de Rambouillet.


- Qu'est-ce que l'INCM t'a permis de développer ?

Je pense d'emblée à l'ouverture d'esprit. Passionné de VTT, j'ai découvert le cyclisme sur route et le vélo urbain et je pratique aujourd'hui toutes ces disciplines.

L'INCM m'a aussi permis d'acquérir les bases techniques et commerciales du métier puis au fil de l'année et des sessions en magasin, d'approfondir ces domaines et de gagner en rapidité et efficacité.

Le développement personnel, l'interaction avec les gens sont des notions travaillées et qui m'ont beaucoup aidé à prendre ma place au sein de l'entreprise.

Pour résumer, L'INCM m'a aidé à passer de pratiquant  à acteur du milieu du Cycle.


- Que retiens-tu de tes années à l'INCM ?

La rigueur.  Le sérieux et le professionnalisme à l'école et en magasin. Cela m'a fortement aidé à m'intégrer et être reconnu pour mon travail.


- En quoi la formation INCM te donne des atouts particuliers dans le monde du travail ?

L'obtention du CQP à l'INCM est un atout à l'embauche. Les investisseurs qui se lancent dans une ouverture de magasin ont besoin de nos compétences et la formation CQP par l'INCM est un réel plus.


- Pourquoi recommanderais-tu l'INCM ?

Pour évidemment les raisons pré-citées, mais aussi pour les formateurs et l'ambiance générale.

Par ailleurs, au delà de recommander l'INCM on peut aussi dire que nous nous investissons en tant que maître de stage puisque plusieurs apprentis, depuis plusieurs années, ont suivi les formations INCM sous contrat avec les Cycles Jacky et ont ensuite rejoint nos équipes.

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------




La page Facebook des anciens

Les Anciens de l'INCM ont leur page Facebook
https://www.facebook.com/events/852366044838569/

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------




Journée des anciens 2015

Le 06 juillet 2015, venez retrouver les anciens de votre promo